3 piliers de la science contre les fake news

Qui croire ? Un flot d’informations contradictoires brouille en permanence notre accès à la réalité, de manière exacerbée depuis l’émergence de la pandémie. La science, plus indispensable que jamais, suscite une défiance accrue, attaquée de tous côtés par les rumeurs, manipulations et discours complotistes. Pour y voir plus clair, et à l’occasion de la sortie du Mag Futura, notre première belle revue papier, on vous donne trois principes phares qui guident la science dans la recherche de la vérité. 

 Futura s'est lancé un nouveau défi : la rédaction d'un magazine papier ! Cette revue se concentre sur quatre grandes questions que l'on explore avec des enquêtes, des reportages ou des grands entretiens. Ce Mag c'est un pari de taille pour un média Web indépendant et c'est pourquoi nous avons besoin de votre soutien.C’est ici que se réinventa la Science, à l’hôtel Métropole, à Bruxelles. La première conférence Solvay de 1911 réunit entre autres Marie Curie, Henri Poincaré, Paul Langevin et Albert Einstein, le deuxième en partant de la droite. © Benjamin Couprie, Wikimedias Commons, DP Une vérité scientifique se reconnaît à sa résistance sans faille au bombardement d'épreuves, expérimentations, observations, arguments, contre-arguments, multiplicité croissante des données, auxquelles la soumet un mélange de réalité et de collègues 

“Il faut chercher les lois scientifiques de la nature « dissimulées sous le voile des apparences »”

Cela est notamment dû à l'un des nombreux types de biais dont souffre le cerveau humain : le biais de corrélation illusoire. Ce mécanisme étudié de longue date par les psychologues consiste à établir des corrélations entre des évènements en réalité pas ou peu liés. Ce site satirique montre, par exemple, un lien très probant entre le nombre de morts par noyade chaque année et le nombre de films avec Nicolas Cage. Cela peut prêter à sourire, mais remplacez Nicolas Cage par un vaccin et la tentation de tirer des conclusions hâtives sera beaucoup plus forte...

D'une manière générale, un orateur faisant appel au bon sens, à des explications simplistes ou à l'émotion de ses auditeurs doit susciter une méfiance de principe. Il a peu de chance d'exprimer un point de vue scientifique.

Paradoxalement, «  », écrit encore Carlo Rovelli. Cela ne veut pas dire que toutes les théories se valent ni qu'il faut relativiser la valeur des connaissances scientifiques acquises au fil du temps... Simplement que la démarche scientifique doit faire passer la réalité de l'expérience et de l'observation avant les dogmes.

la fiabilité de la science ne repose pas sur la certitude mais sur une absence radicale de certitude

C'est même l'un de ses principes, proposé par le fameux philosophe des sciences Karl Popper : la « réfutabilité ». Cela signifie qu'une théorie, pour être « scientifique », doit amener à une prédiction que l'on peut vérifier. Si la prédiction est fausse, la théorie est alors « réfutée ». Certains énoncés ne sont pas réfutables : votre horoscope, par exemple, est suffisamment flou dans ses prédictions pour qu'on puisse toujours l'interpréter de manière à y déceler une part de vérité. Il n'est donc pas scientifique, au sens de Karl Popper.

Cette définition théorique a ses limites. La prédiction peut être fausse sans que cela ne remette en cause la théorie, par exemple si c'est l'instrument de mesure ou les calculs qui sont défaillants... Mais son principe souligne l'humilité inhérente à la démarche scientifique : la science permet de s'approcher au plus près et avec rigueur de ce que serait la réalité du monde, mais il n'y a pas de vérité absolue. Galilée pensait, par exemple, comme Copernic, que c'était le Soleil et non la Terre qui était au centre de l'univers. On a ensuite découvert que le Soleil lui-même était en rotation autour du centre de notre galaxie, puis que l'univers lui-même était en expansion et n'avait pas de centre. La description scientifique de la réalité s'ajuste ainsi avec le temps, en corrigeant et peaufinant ses théories.

“La description scientifique de la réalité s’ajuste ainsi avec le temps, en corrigeant et peaufinant ses théories”

Voilà trois piliers qui nous guident depuis 20 ans, chez Futura, et auxquels s'ajoute notre fascination pour les merveilles de la science et de ses découvertes. Et aujourd'hui, on a besoin de vous pour poursuivre l'exploration au format papier ! Alors, vous venez ?

Inscrivez-vous à la lettre d'information La quotidienne pour recevoir toutes nos dernières Actualités une fois par jour.