Guerre en Ukraine: Netflix, TikTok, EA, Ubisoft… L’industrie du divertissement se retire de Russie

Réaction à de nouvelles lois ou mesure de protestation, les motivations des groupes divergent.

Comme beaucoup d’autres, l’industrie du divertissement se met en pause en Russie. , «compte tenu des circonstances sur le terrain», a déclaré pudiquement un porte-parole à plusieurs médias américains dimanche soir. Il ne s’agit pas d’une mesure de protestation. Cela faisait plusieurs semaines que la situation était tendue. Fin 2020, Netflix, après d’autres géants américains du web, s’était à son tour retrouvé dans le viseur du Roskomnadzor. L’organisme russe chargé de la surveillance des télécommunications avait mis en demeure la plateforme de se plier à une nouvelle législation qui vient d’entrée en vigueur.

Cette dernière impose aux plateformes de streaming de plus de 100.000 utilisateurs de diffuser une vingtaine de chaînes gratuites russes, dont certaines, à l’instar de Channel One, sont considérées comme des vecteurs de propagande gouvernementale. Voilà quelques jours, l’entreprise de divertissement…

Guerre en Ukraine: Netflix, TikTok, EA, Ubisoft… L’industrie du divertissement se retire de Russie