Banijay, le géant français du divertissement, entre en Bourse

DÉCRYPTAGE - Stéphane Courbit utilise un Spac pour faire coter Banijay et Betclic sur la place d’Amsterdam.

C’est le grand saut. Le 1er juillet prochain, Stéphane Courbit introduira en Bourse d’Amsterdam les activités de divertissement de son groupe ; Banijay et Betclic. Ces deux actifs seront réunis sous la nouvelle appellation FL Entertainment.

Pour réaliser cette opération, il va fusionner ces actifs avec le Spac Pegasus Entrepreneurs créé par Tikehau Capital et Financière Agache et qui avait levé 210 millions de cash en Bourse. Stéphane Courbit, via son holding LOV réinvestira 250 millions et les actionnaires qui l’ont épaulé tout au long de son parcours, Vivendi (qui disposera de 20 % du nouvel ensemble), Fimalac (7 %) et De Agostini (5 %) et la SBM (10 %), apporteront leur participation à la nouvelle société et pour certains, remettront aussi de l’argent.

À cette occasion, de nouveaux actionnaires feront leur entrée comme Exxor, (le holding de la famille Agnelli), Axa IM, Didier Le Menestrel, Rodolphe Saadé (à titre personnel) et les sponsors du Spac, la Financière Agache et Tikehau Capital…