Une idée même géniale de business vaut elle plus que la capacité, la stabilité et la qualité de livraison et d'exécution ? - Objectif Eco, anticiper pour s'enrichir

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste



2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.
GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici

Une idée même géniale de business vaut elle plus que la capacité, la stabilité et la qualité de livraison et d'exécution ?

Des fois j’ai des idées du style solution pour résoudre un problème (comme vous l’avez dit dans votre dernière vidéo sur le Monsieur DadAdvice et sa chaîne Youtube « Dad, how do I »). J’ai eu notamment une idée liée au secteur automobile pendant le confinement et je me demandais si vous connaissez des gens qui pourraient m’aider à monétiser ce genre d’idées, des personnes qui sont habitués à ce genre de process.


Le problème avec les idées, c'est qu'elles ne valent presque rien la plupart du temps. Mais qu'en France, nous sommes habitués à valoriser très fortement une idée.

L'A380 était une très belle idée qui a été exécutée jusqu'à provoquer un naufrage. Quelque part, on pourrait penser que c'est la faute à pas de chance un accident industriel de ce genre... seulement avant l'A380, il y a eu le concorde... 2 accidents du même genre en 50 ans... ca fait bcp non... Il y a un souci de logique.

En France, nous sommes amoureux des idées. Et quelque part, nous sommes des artistes. Nous créons. Et souvent, nous créons des machins inadaptés ou mal adaptés à la demande des consommateurs.

Je trouve que de nombreuses solutions de problèmes faîtes par d'autres peuples sont beaucoup moins glamours que nos solutions à nous. Seulement, la réalité économique se heurte à ce comportement.

Créer en marché de l'offre est beaucoup plus aléatoire que répondre à une demande. 

Surtout, l'idée ne vaut rien. Ce qui compte comme le message de cette cliente le montre clairement, c'est la qualité d'exécution. L'art de délivrer la valeur de la solution aux clients. Et cet art doit s'envisager dans la durée. Le côté le plus dur de l'entreprise, c'est d'assurer en permanence la concrétisation de l'idée de départ, d'en être capable. Les exigences de production sont folles. D'autant plus que les problèmes des clients varient dans le temps, ce qui exige de pivoter, s'adapter, twister.

Les gens qui ont des idées s'imaginent qu'il existe des entrepreneurs sans idée mais qui savent exécuter... qui auraient besoin d'eux.

Je n'en ai jamais rencontré. Ce que j'ai observé depuis 25 ans en revanche, c'est que ceux qui savent exécuter ont toujours trop d'idées à gérer, réfléchissent à trier par priorité et n'ont vraiment pas souvent besoin des inventeurs d'idées... lesquels restent très souvent avec leurs idées brillantes et ne deviennent jamais entrepreneur ou se ratent en tentant une mise en oeuvre.

Pourquoi ? A cause de la durée de vie d'une idée avant qu'elle soit propagée. C'est de la toute puissance dont il faut se méfier de croire que le succès d'une entreprise repose sur une idée... alors que tout le monde peut rapidement la copier, l'imiter, la concurrencer avec une meilleure idée...

Charles
Le truc c’est que j’ai le concept mais je ne sais pas comment le transposer de façon précise, détaillée et technique. Je ne sais pas s’il faudrait in fine déposer une enveloppe soleau ou un brevet par exemple et sincèrement ça me saoule de chercher, j’ai l’impression que c’est le parcours du combattant et il faut savoir déléguer aussi, voilà cette partie là n’est pas dans mes cordes