Les licornes, ce grand mirage de la start-up nation

En janvier, le gouvernement célébrait 25 entreprises françaises dont la valorisation dépasse le milliard de dollars. Mais derrière l’animal légendaire se cachent un culte de l’hypercroissance, des faillites retentissantes et beaucoup de fantasmes.«On nous disait que c’était impossible et qu’au fond la start-up nation, comme beaucoup l’ont dit, c’était du vent,, ce n’est évidemment pas que les licornes, mais je les vois comme des modèles pour l’ensemble de l’écosystème.»