Michel Cymes revient sur l'échec de "Vitamine C" : "Le divertissement n'est peut-être pas un exercice pour moi"

Michel Cymes revient sur l'échec de "Vitamine C" : "Le divertissement n'est peut-être pas un exercice pour moi"

Michel Cymes revient sur l'échec de "Vitamine C" : "Le divertissement n'est peut-être pas un exercice pour moi"
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Michel Cymès dézingue "les tarés" qui l'accusent d'avoir fait un faux vaccin à la télévision © Nathalie GUYON-FTV

Le 21 février 2021, la deuxième chaîne avait lancé "Antidote" le dimanche après-midi. Le programme avait eu des difficultés à s'installer, étant souvent déprogrammé pour laisser place au rugby ou au tennis. En moyenne, l'émission avait fédéré 694.000 curieux, selon Médiamétrie, pour une part d'audience s'élevant à 5,4% du public.

En octobre de la même année, France 2 avait décidé de refaire confiance à Michel Cymes avec un autre divertissement, "Vitamine C". Si la diffusion de ce format n'a pas été autant perturbée par le sport, le programme n'a pas non plus rencontré un franc succès. En moyenne, l'hebdomadaire a réuni 799.000 téléspectateurs, soit 6,2% des individus de quatre ans et plus. Le 12 décembre 2021, la Deux a logiquement stoppé sa diffusion.

C'est simple, on nous a confié une case qui était ultra-sinistrée, le dimanche, à 17h40, en nous disant : 'Allez-y, on verra bien, si ça marche tant mieux, sinon tant pis !'. Et ça n'a pas marchéObjectivement, l'animation et le divertissement, ce n'est peut-être pas un exercice pour moi. Soit je ne suis pas assez bon, soit les gens ne veulent pas me voir animateur et préfèrent que je les rassure avec un programme 'santé'Cela m'a secoué, je ne crois pas avoir mérité un tel torrent de boue sur la tête. Plein de gens m'ont appelé en me disant : 'Houla ! Qu'est-ce que tu prends, là !'. Avec le recul, j'ai compris que cette polémique ne concernait que les réseaux sociaux des complotistes et des politiques d'extrême-droite et d'extrême-gauche. Cela ne représente absolument pas l'opinion françaiseIl faut vraiment démystifier les réseaux surtout que la plupart s'y expriment de façon anonyme. Moi, je les ai quittés depuis longtemps, sauf Tik Tok pour rester en contact avec les jeunes*Michel Cymes collabore avec Webedia, société éditrice de puremedias.com Fin de "Plus belle la vie" : Alexandre Fabre ému aux larmes, son fils comédien lui... "Vous êtes nuls par définition !" : Passe d'armes entre Raphaël Enthoven et Manon... Conflit TF1-Canal+ : L'astuce de TF1 pour tenter de booster les audiences de son... "Star Academy" : Combien de semaines va durer la nouvelle saison sur TF1 ? "Plus belle la vie" : Pourquoi le personnage de Michel Cordes va mourir dans la... "Blonde" : Ana de Armas "dégoûtée" de la probable "viralité" de ses scènes de...